We have interviewed Julien Candelier, Application engineer team manager at Nextflow Software. Watch his 3:00 minutes video testimony and discover our pre-sales department’s role and challenges.

Voice in French, subtitles in English.

Julien Candelier, I’m in charge of the application engineering team at Nextflow Software. I have been working in the simulation world with particle-based methods for about 10 years.

Your pre-sales department’s role?

So, it’s more than the pre-sales department, it’s all the technical assistance of customers and prospects.
We start from the prospecting phase, so pre-sales of the benchmarking phases of our solutions. We also support the setup of our software at the customer’s site for the evaluation phases or when they have purchased. The training phase, to get familiar with our software. And at the end, everything which is linked to support, so they can optimally use our software.
The main difficulty of our work, it’s that a prospect or client identifies a problem that he will present us, that we will interpret, reformulate and understand, and then analyze to determine whether our solutions can meet that need.

If your job was a series or a movie?

Spontaneously, I thought of Mac Gyver or Mission: Impossible. This is what best illustrates my work. So once the need identification phase has been discussed with a client or prospect, we must find a match with what our products can do.
By definition, if prospects come to us, it’s because the topic is difficult and there isn’t always an obvious solution on the market.
One part of our job is really to find tricks, so there are a lot of methodologies, a lot of scripts that we can do around our products so that they fit perfectly with the needs.

Alone or in team?

It’s really a job where you are never alone. We work closely with the sales teams, we bring technical support in prospection calls and clients meetings.
The team spirit is very important as we all have our own expertise. The missions are quite diverse, from pre-sales to support. Some are specialized in pre-sales: the commercial relationship we can have with people. Others are more on the training or support side. So, we are complementary.
We are also the main point of contact for all technical information about our products, in terms of use or needs. So, we bring a lot of feedback from the field on the possible evolutions of our software at Nextflow Software.

Your last word

So, the last word, would just be to say that the job of application engineer is an exciting job, the scope of this job is quite diversified, no day is like another. We have access to a lot of new problems that we see emerging in the R&D teams of our customers and prospects’, and it’s very interesting to discover new technologies, to see what will happen on the market tomorrow and I support everyone who is hesitating to do this job.

___

Julien Candelier

Application engineering team, Nextflow Software

**French version**

Julien Candelier, je suis responsable de l’équipe d’ingénieurs d’application chez Nextflow Software. Ça fait à peu près 10 ans que je travaille dans le monde de la simulation avec les méthodes particulaires.

Le rôle du département avant-vente ?

Donc, c’est plus que le département avant-vente, c’est tout l’accompagnement technique de nos clients, prospects.
On part de la phase de prospection, donc avant-vente des phases de benchmarking de nos solutions. On va accompagner également l’installation de nos software chez le client pour les phases d’évaluation ou quand ils ont acheté. La phase de formation, pour l’utilisation de nos logiciels. Et à la fin, tout ce qui est support donc pour qu’ils utilisent de manière optimale nos logiciels.
La principale difficulté de notre travail, c’est que le prospect ou le client va identifier une problématique qu’il va nous présenter, que nous allons interpréter, reformuler et comprendre, et ensuite analyser si nos solutions peuvent répondre à ce besoin-là.

Si ton job était une série ou un film ?

Spontanément, j’ai pensé à Mac Gyver ou à Mission : Impossible. C’est ce qui illustre le plus mon travail. Donc une fois que la phase d’identification du besoin a été concertée avec le client ou le prospect, il faut qu’on trouve une adéquation avec ce que nos produits peuvent apporter.
Par définition, si des prospects viennent nous voir, c’est que le sujet est difficile et qu’il n’y a pas forcément de solution sur le marché.
Toute une partie de notre travail, c’est vraiment de trouver des petites astuces, donc il y a beaucoup de méthodologies, beaucoup de petits scripts qu’on peut faire autour de nos produits pour qu’ils s’adaptent parfaitement aux besoins.

Plutôt seul ou en équipe ?

C’est vraiment un travail où on n’est jamais seul. On travaille en adéquation avec les équipes de vente, on apporte du soutien technique dans les calls de prospection, d’approche des clients.
L’aspect équipe est vraiment hyper important parce qu’on a vraiment chacun nos spécialités. Les missions sont assez diverses, ça va de l’avant-vente au support. Certains sont spécialisés plutôt dans l’avant-vente : le rapport un peu commercial qu’on peut avoir avec les gens. D’autre sont plus sur l’aspect formation ou support. Donc on a vraiment une forme de complémentarité.
On est le point d’entrée aussi de toutes les informations techniques de nos produits dans son utilisation ou dans les besoins. Donc on fait beaucoup de remontées du terrain sur les possibilités d’évolution de nos logiciels chez Nextflow Software.

Le mot de la fin

Alors le mot de la fin, ça serait juste dire que le métier d’ingénieur d’application c’est un métier passionnant, l’étendue des missions est assez variée, on n’a aucun jour qui se ressemble. On a accès à beaucoup de problématiques nouvelles qu’on voit apparaître dans les équipes de R&D de nos clients et prospects, et c’est hyper intéressant de découvrir des nouvelles technologies, de voir ce qui va arriver demain sur le marché et j’encourage ceux qui hésitent à faire ce métier en tout cas.

___

Julien Candelier

Application engineering team, Nextflow Software